Babx en concert à Carros

Babx à Carros.

Babx à Carros.

Ce soir, le chanteur Babx était en concert à Carros (Alpes-Maritimes), salle Juliette Gréco. Je me suis laissé emmener par ma femme, pas franchement intéressé. Résultat, je me suis pris une dose de vitamines réjouissantes.

En fait de chanteur, c’est tout un groupe qui était là : batteur, guitaristes, organistes, bassiste et lui, Babx, assis au piano ou debout, selon la couleur des morceaux. Selon l’humeur.

Quand le groupe donnait, ça envoyait comme du ZZ Top ou du Bashung, avec une incroyable patate au niveau des basses et de la batterie. Dans les morceaux lents, au contraire, on pouvait croire que c’était un petit oiseau qui posait délicatement ses pattes sur les touches du piano.

Quelle belle voix, chaude, puissante et douce, mélancolique ou passionnée ! J’ai retenu quelques titres de chansons, dont Charles Baudelaire, Tchador Woman, 2012, Little Odessa, Sous Le Piano De Ma Mère… Le concert est fini depuis moins d’une heure mais je suis encore dedans, comme tous les gens qui avaient la chance d’être là, ce soir.

– Alors, tu vois que c’était bien ? M’a dit ma femme en sortant. En effet, et j’espère que Babx sera bientôt très connu. Dans Wikipédia, je viens de lire qu’il a travaillé sur un album de Julien Doré et sur une chanson de Camilla Jordana. Les veinards !

Babx sur son site

Récupérer vinyles et K7

Comme vous, probablement, j’ai accumulé les disques 33 et 45 tours, ainsi que les K7. Avec l’arrivée du numérique,  j’ai eu envie de récupérer au format MP3 les morceaux qui me tenaient à cœur.

J’ai d’abord essayé une platine « Ion USB ». Le résultat était satisfaisant, mais la conversion  laborieuse : nécessité de relier la platine à l’ordinateur et d’utiliser le logiciel dédié (de mémoire « EZ-Vinyle ») obligatoirement lié à iTunes. Autre choix, pour ceux qui maîtrisent : l’excellent freeware Audacity.

Chaîne "Auna" pour sauver vinyles et K7

Par manque de place, j’ai préféré une chaîne intégrée : radio, CD, K7 et phono, pouvant accueillir une clé USB ou une carte SD. L’enregistrement se fait directement depuis la chaîne, et très facilement. Le résultat est correct, sans plus, mais il permet de « sauver » ses trésors pour moins de 150 euros.

Curieusement, il est difficile de trouver une chaîne HiFi de qualité proposant ces services, comme si les grandes marques rechignaient à faciliter la récupération des vinyles. Sachant que, dans le même temps, elles possèdent les maisons de disques et fabriquent les graveurs de DVD permettant le téléchargement illicite des films et de la musique en peer-to-peer.

Le zoo humain selon Ferrat

« C’est fou, ce que je m’acclimate
Au jardin d’acclimatation,
Où l’on conserve les primates
En bon état d’ conservation. »

Ferrat chantait ces paroles désabusées de Guy Thomas à la fin de son époque Barclay.
Il avait ensuite réenregistré toutes ses chansons pour que le public les trouve encore dans les bacs des disquaires.
Je ressens sa mort comme la perte d’un parent proche.
Bonne indignation, là-haut, Jean !