Le mur des Fédérés

Emplacement du mur des Fédérés au cimetière du Père-Lachaise

C’était, il y a 140 ans, à Paris. Le 28 mai 1871, les derniers Fédérés étaient exécutés par les troupes versaillaises, dans le cimetière du Père-Lachaise.

C’était la fin de la Commune de Paris, la fin d’une utopie, d’un projet de changer la société. L’anniversaire résonne étrangement, après les Printemps arabes et les « Indignados » espagnols.

Pourquoi parle-t-on si peu de la Commune, aujourd’hui ? C’est un épisode important dans le combat pour la dignité humaine. En lisant le quotidien « L’Humanité », je découvre que des Garibaldiens ont combattu avec les Communards, ainsi que des Polonais, des Hongrois et des citoyens de toute l’Europe. Ils avaient le droit de vote et certains ont même été élus. Comme il est long, le chemin !

Le mur des Fédérés (Wikipédia)
Journal « L’Humanité »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s