Quelques pensées de Marc-Aurèle

Extraits du recueil « Pensées pour moi-même », écrits il y a 2000 ans par cet empereur philosophe :
(IV, 23) « (…) Que chacune de tes actions soit un complément de la vie collective. »
(XI, 16) « (…) Lorsque tu t’indignes ou que tu t’affliges outre-mesure, songe que ta vie est de courte durée et que, sous peu, nous serons étendus. »
« (…) Que pourra te faire le plus violent des hommes si tu persistes à rester bienveillant pour lui ? »
(XI, 35) « Raisin vert, raisin mûr, raisin sec, tout est changement ; non pas pour ne plus être, mais pour devenir ce qui n’est pas encore. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s